le-gaz-de-schiste-non.fr

Venez tout savoir sur le gaz de schiste et devenez incollable grâce à le-gaz-de-schiste-non.fr

Les réserves mondiales du gaz de schiste sont énormes. Elles seraient dans l'ordre des grandeurs 10 fois plus importantes que les réserves prouvées du gaz naturel ou conventionnel. A en croire les spécialistes, il s’agit de gisements qui couvriraient pour de nombreuses décennies les besoins en énergie de l’humanité, et seraient sources de grands profits pour les compagnies gazières et pétrolières mais aussi pour les Etats.

 

Qu’est-ce que le gaz de Schiste ?

 

Ce terme gaz de schiste vient de la traduction incorrecte de l’anglais "shale gas" qui désigne du gaz contenu dans toute roche sédimentaire, argileuse ou mameuse. Le gaz de schiste est du méthane encore contenu dans des micropores d’une roche mère ou incrusté des particules argileuses, rendant imperméable la roche. Ce caractère d'imperméabilité de la roche emprisonne le méthane à l’intérieur de cette dernière et empêche sa migration. La roche mère reste donc riche en gaz et peut contenir jusqu’à environ 20m^3 de son volume. D’autre part, l’imperméabilité de cette roche mère ou roche magasin constitue un frein à son extraction par des moyens traditionnels.

 

Les techniques d’extraction du gaz de schiste

 

Le processus de forage des gaz de schiste consiste à rendre perméable la roche contenant le gaz par des techniques de fracturation hydraulique souvent associées à des explosifs et couplées des opérations de forages horizontaux. Il existe aujourd’hui en plus de l'extraction verticale, des techniques qui permettent de faire des forages inclinés ou obliques sur une distance allant jusqu’à 3000 mètres de profondeur et qui donnent l’avantage d’atteindre un même réservoir par plusieurs puits. De façon pratique, au fond d’un puits, il est communiqué au liquide de forage une surpression et un sur-comprimé de sable afin de fracturer les roches. Pour une meilleure mobilité du sable dans l’eau et pour qu’il puisse bien s’insinuer dans les fractures, il est ajouté au mélange sable-eau des additifs et épaississants aux propriétés chimiques, physiques et bactériologiques particulières permettant au gaz de s’échapper facilement des fissures.

 

Les avantages du gaz de schiste

 

Tout d’abord, la possible exploitation du gaz de schiste est en soi une avancée technologique qui rend exploitable une ressource en énergie indispensable et jusqu’alors inexploitable. Considéré comme une manne énergétique mondiale, le gaz de schiste est relativement moins cher et pollue moins que les autres hydrocarbures. L’exploitation de ce gaz favoriserait en Europe une meilleure compétitivité des entreprises qui pourraient y générer d'énormes profits substantiels, entrainant ainsi une diminution de la dépendance énergétique des pays et une baisse des prix de l’énergie. Aux Etats-Unis (premier producteur mondial)où l’exploitation du gaz de schiste représente plus de 20% de la production gazière, le prix du gaz a connu une baisse drastique comparativement à l'Europe, générant dans la foulée plusieurs milliers d’emplois directs et indirects, et des milliards de dollars de chiffres d’affaires annuels comme profits aux entreprises extractrices. L’autre intérêt du gaz de schiste est l’abondance de sa réserve mondiale estimée à plus de 200 000 milliards de m^3 représentant 100 ans d’exploitation énergétique. En outre son impact de dégradation des paysages est moins important qu’un champ éolien.

 

 

 

MENTIONS LEGALES

Design and edit by le-gaz-de-schiste-non.fr - 2017 Copyright