le-gaz-de-schiste-non.fr

Venez tout savoir sur le gaz de schiste et devenez incollable grâce à le-gaz-de-schiste-non.fr

La fracturation hydraulique est l'une des nombreuses techniques utilisées par les entreprises pétrolières pour extraire du pétrole ou du gaz dans des substrats qui s'avèrent trop denses. Cette technique permet d'avoir de meilleurs résultats, et elle excelle là où les forages classiques ne produisent pratiquement aucun effet. Découvrez-en plus sur cette technique.

 

Qu'est-ce que la fracturation hydraulique ?

 

Une fracture hydraulique, encore appelée fracking en anglais, est une fissuration massive d'une roche à l'aide d'une injection d'un liquide sous pression. Ce liquide est de façon générale un mélange d'eau et de matériaux durs comme le sable ou des microbilles de céramique. Un tel mélange empêche que les fissures se referment quand la pression redescend. Cette technique de forage est souvent utilisée en grande profondeur ou dans la fabrication du bitume. Ses avantages sont assez évidents, car elle améliore considérablement le rendement. Elle permet notamment d'exploiter des gisements d'hydrocarbures éventuellement inaccessibles via d'autres procédés. Mais contrairement à ce que pensent à tort certains spécialistes, cette pratique n'est pas née de la dernière pluie. Elle était employée depuis fort longtemps.

 

Origines de la fracture hydraulique

 

Ce n'est que récemment que la fracture hydraulique a fait l'objet d'une médiatisation grandissante, mais elle existait pourtant depuis bien des années. Dans le secteur pétrolier, les professionnels y ont recours depuis environ 60 ans déjà. C'est surtout aux États-Unis d'Amérique qu'elle était souvent utilisée ; elle s'est peu à peu répandue à travers le monde pour se dévoiler au grand public aujourd'hui. Les premières expériences de fracture hydraulique remontent aux années 1947 dans le Kansas. Deux ans plus tard, en 1949, c'est la compagnie Halliburton qui obtint pour la première fois des résultats concrets avec l'exploitation de cette technique. Il faut souligner qu'au départ, ladite technique n'était pas vraiment rentable. Elle a dû être améliorée au fil du temps, avec par exemple son association au forage horizontal, pour devenir aujourd'hui une technique privilégiée par les professionnels du secteur.

 

Les controverses sur cette technique

 

Si le procédé est effectivement très avantageux, car il est à la fois rapide et performant, il y a cependant quelques critiques du point de vue écologique. Étant donné que la faible densité d'hydrocarbure nécessite un grand nombre de puits éphémères, certains clament que la fracture hydraulique comporte beaucoup de risques de nuisance, parmi lesquels la pollution du sous-sol ou des nappes phréatiques. Cependant, jusque-là, ces critiques n'ont pas encore été justifiées avec des éléments de recherche tangibles. Les controverses sont plus vives aux États-Unis, ou des cas inquiétants de dérèglement géologique ont été enregistrés ; mais il a finalement été prouvé que ce n'était en aucun cas dû à l'utilisation du procédé de fracture hydraulique. Par ailleurs, il faut noter que le risque sismique de certaines fractures hydrauliques a été vaguement évoqué, principalement au Royaume-Uni en Suisse, où il y a eu plusieurs tremblements de terre de faible amplitude. Néanmoins, les preuves concrètes se font toujours attendre.

Les fractures hydrauliques peuvent avoir de graves conséquences, notamment l'augmentation des séismes: http://www.france24.com/fr/20150925-etats-unis-oklahoma-gaz-petrole-schiste-fracturation-hydraulique-augmentation-seismes

 

 

MENTIONS LEGALES

Design and edit by le-gaz-de-schiste-non.fr - 2017 Copyright