le-gaz-de-schiste-non.fr

Venez tout savoir sur le gaz de schiste et devenez incollable grâce à le-gaz-de-schiste-non.fr

Durant les 10 dernières années, les grandes firmes du secteur de l’énergie sont confrontées à des changements non négligeables qui tantôt déstabilisent, tantôt offrent des opportunités en matière d'autonomie et d'indépendance. Les explications dans les lignes qui suivent.

 

Les mutations observées sur le marché de l’énergie

 

Le secteur de l’énergie est un marché qui fluctue sans cesse à cause de 2 tendances. La première est la fin du monopole d’un système centralisé de production et de distribution d’énergie qui s’est ouvert sur la concurrence, mais aussi sur de nouvelles sources d’énergie diverses. L’éolienne et le solaire ont par exemple l’avantage d’être des ressources renouvelables et peuvent permettre une parfaite autonomie, notamment au niveau micro ou à petite échelle. La seconde tendance est la croissance perpétuelle des demandes en énergie de par le monde qui, d’ici 2050, peut déclencher une crise énergétique mondiale ou une mutation vu le développement des villes. Cela implique donc d’adopter des politiques énergétiques qui doivent prendre en compte les alternatives nouvelles à l’instar du gaz de schiste incitant à une indépendance vis-à-vis des grands pays producteurs.

 

Les défis qu’attendent les acteurs majeurs de l’énergie

 

Le domaine de l’énergie est en phase de muter vers une plus grande autonomie de décision et d’indépendance des consommateurs du fait de la libéralisation du marché et de leur droit à choisir eux-mêmes leur fournisseur. Cela impose des défis aux entreprises travaillant dans le secteur énergétique :

- Les tarifs des énergies (pétrole et gaz) tendent à se dérégler du fait de la décentralisation et de la multiplication des acteurs, notamment à cause de la promotion des énergies vertes ou encore de la recrudescence de l’exploitation du gaz de schiste comme il est constaté ces dernières années aux États-Unis.

- Les lieux de production et de consommation sont de plus en plus proches l’un l’autre, ce qui réduit les pertes du fait de la distance ainsi que le temps d’acheminement vers le domicile du consommateur.

- La digitalisation promeut les investissements dans la mutualisation et l’optimisation de l’usage de l’énergie. Il s’agit entre autres des dispositifs intelligents qui permettent de mieux gérer les dépenses en énergie dans les ménages, ce qui réduit les coûts annuels en chauffage et en tout genre.

 

L’enjeu mondial qu’impose le gaz de schiste

 

Le gaz de schiste est un gaz naturel enfermé dans de la roche argileuse. Son coût d’exploitation ainsi que les controverses sur son extraction sont parmi les points qui font polémiques. Son exploitation massive aux États-Unis, au début de ce siècle, a provoqué une baisse significative des prix des autres sources d’énergie. Le gaz de schiste représente environ 35 % de la production de gaz dans le pays, ce qui a apporté une autonomie et une indépendance totale. Exporter est aussi désormais envisageable pour ensuite se placer sur le même piédestal que la Russie.

Cependant, le revers de la médaille est l’impact environnemental que l’extraction de ce gaz naturel entraîne. Il ne faut pas oublier que la nappe phréatique peut être polluée par la fracturation hydraulique lors de l’extraction du gaz de la roche. La mobilisation d’une grande quantité d’eau raréfie aussi cette denrée indispensable à l’homme. L’exploitation d’un gisement de gaz de schiste risque également de fragiliser le sol et de déclencher une forte émanation de méthane augmentant l’effet de serre.

 

 

 

MENTIONS LEGALES

Design and edit by le-gaz-de-schiste-non.fr - 2017 Copyright